icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

PRELEX (ou chirurgie du cristallin clair) à Paris

La chirurgie du cristallin clair, ou « PRELEX », permet la prise en charge de la plupart des amétropies. Identique au traitement chirurgical de la cataracte, il s’agit d’un acte sûr et efficace sur lequel le corps médical dispose d’un recul considérable.

Découvrez aussi nos autres pages dédiées à la chirurgie réfractive

Chirurgie par laser

Implants

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

PRELEX (CHIRURGIE DE CRISTALLIN CLAIR) : GÉNÉRALITÉS

Le cristallin est l’une des deux lentilles naturelles de l’œil, la seconde étant la cornée. Le couple cristallin-cornée est en charge de la réfraction de la lumière. En modifiant leur direction, ils permettent aux rayons lumineux de venir former une image à la surface de la rétine.

Les troubles de la réfraction sont appelés « amétropies ». Il peut s’agir de myopie, d’astigmatisme, d’hypermétropie ou de presbytie. Le PRELEX (« presbyopic lens exchange ») est une technique de chirurgie réfractive qui permet de les corriger. Elle a été approuvée par la FDA en 1997 à l’initiative de 2 ophtalmologistes américains. Cet acte chirurgical consiste en l’extraction du cristallin et son remplacement par un implant adapté au patient, en fonction de son défaut de vision et de la correction nécessaire.

La chirurgie est exactement la même que l’opération de la cataracte. En effet dans les 2 cas il s’agit de retirer le cristallin : pour le PRELEX c’est un cristallin clair, et pour la cataracte c’est un cristallin opacifié. L’avantage est que la chirurgie de la cataracte est l’intervention la plus pratiquée au monde, toute opération confondue. Ainsi, la technique est parfaitement maîtrisée, dans sa réalisation et dans ses résultats.

Par ailleurs, dans la majorité des cas, le PRELEX n’est pas une intervention qui vient se rajouter au parcours chirurgical du patient. En effet, la grande majorité des individus doit, avec l’âge, être opérée de la cataracte. Or, une fois la chirurgie du cristallin par PRELEX réalisée, l’opération de cataracte ne sera plus nécessaire.

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

INDICATIONS DU PRELEX

Cette technique permet de corriger tous les défauts réfractifs hormis certaines formes d’astigmatisme (« astigmatisme irrégulier ») et les myopies trop fortes (risque de décollement de la rétine).

Elle nécessite cependant un bilan préopératoire extrêmement strict. Il s’agit en premier lieu de définir précisément les caractéristiques optiques de l’implant nécessaire.

Par ailleurs, des analyses diverses permettent de s’assurer de l’absence de contre-indications. Il s’agit notamment de réaliser une topographie cornéenne et un calcul de l’indice de transparence cristallinien. D’autres tests permettent de rechercher d’éventuelles pathologies oculaires organiques cornéennes, cristalliniennes, les glaucomes ou encore les atteintes vitréo-rétiniennes.

Le choix du modèle d’implant se fait aussi en fonction de la distance de vision à privilégier. Cela dépend notamment de la profession du patient. Certaines exigent une attention toute particulière : conducteurs de nuit (taxis, routiers), pilotes, photographes, peintres etc. Enfin, l’aspect psychologique est fondamental et devra être évalué. En effet, dépressions, psychoses, niveau d’exigence du résultat exagéré, constituent autant d’obstacles à la neuro-adaptation nécessaire après la pose d’un implant cristallinien.

se faire operer des yeux operation prelex cristallin clair paris ophtalmo paris docteur camille rambaud ophtalmologiste specialiste chirurgie refractive paris
icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

L’INTERVENTION DE CHIRURGIE DU CRISTALLIN CLAIR

CONSIGNES PRÉOPÉRATOIRES

Les patients qui portent des lentilles doivent les retirer au minimum 48 heures avant l’opération.

De même, le maquillage (mascara) est à proscrire dans les 3 jours qui précèdent l’intervention.

La veille et le matin de celle-ci, le sujet doit prendre une douche à la Bétadine incluant le visage et les cheveux, qu’il faut rincer abondamment.

Enfin, le patient doit être à jeun au moins 6 heures avant l’opération : ne pas boire, ni manger ni fumer.

 

PRELEX : DÉROULEMENT

Le PRELEX est une intervention de chirurgie ambulatoire : le patient peut regagner son domicile quelques heures plus tard. Indolore, elle ne dure que quelques minutes et se déroule sous anesthésie locale (gouttes anesthésiantes d’oxybuprocaïne), éventuellement complétée par un traitement relaxant.

Si les 2 yeux doivent être traités, il convient alors d’organiser 2 interventions successives, espacées d’au moins une semaine.

Avant l’intervention, des gouttes permettant de dilater la pupille (mydriaticum) sont instillées.

Une fois l’anesthésie effective, un écarteur de paupière souple est mis en place, afin de garder l’œil ouvert.

Le praticien réalise alors 2 incisions d’environ 2,2mm et 1,2mm dans la capsule (« sac cristallin ») qui contient le cristallin. Cela permet l’introduction d’un phacoémulsificateur, dispositif qui décompose le cristallin en émettant des ultrasons.  Les fragments sont ensuite aspirés et le sac cristallin laissé en place.

L’implant y est alors introduit et se déplie à l’intérieur une fois en position. Les micro-incisions n’ont pas besoin d’être suturées et sont auto-étanches.

En fin d’intervention, 1mL d’antibiotiques sont introduits dans l’œil pour réduire le risque infectieux et une coque protectrice est apposée.

Il existe une méthode opératoire différente dite SICS (« Small Incision Cataract Surgery »), parfois utilisée quand l’énergie à délivrer via les ultrasons serait trop importante et risquerait d’endommager l’œil. Il s’agit alors d’extraire le cristallin directement, sans procéder à une phaco-émulsification.

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

LES SUITES OPÉRATOIRES DE LA CHIRURGIE DU CRISTALLIN CLAIR

Le patient doit garder la coque transparente protectrice la nuit pour dormir pendant une semaine mais peut la retirer la journée.

Le traitement post-opératoire doit absolument être respecté. Il s’agit de gouttes à mettre dans l’œil opéré pendant 1 mois.

Si les douleurs sont quasi inexistantes, un larmoiement et une hypersensibilité sont cependant très fréquents au cours de la première journée post opératoire. Ensuite, pendant quelques jours, le patient peut ressentir des éblouissements et voir des halos lumineux. L’amélioration visuelle est ensuite progressive.

La lecture et le travail sur ordinateur sont autorisés dès le jour de l’intervention même si une gêne est habituelle au début.

La reprise d’une activité normale est possible dès le lendemain. Certaines règles doivent cependant être observées. Ainsi, la conduite ne peut être reprise qu’avec l’accord du médecin. Il faut attendre 1 semaine avant de se maquiller à nouveau. Les sports et efforts intenses ainsi que la natation sont possibles au bout de 3 semaines. Le patient peut se doucher dès le lendemain de l’opération en évitant de se frotter les yeux ou d’y introduire de l’eau.

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

PRELEX : RÉSULTATS

L’objectif de l’intervention est une indépendance totale aux lunettes. Cet objectif est atteint dans environ 95% des cas. Les 5% restants peuvent être amenés à porter de nouveau des lunettes, principalement pour la vision précise et prolongée de près en faible luminosité.

Dans l’immense majorité des cas, la chirurgie du cristallin clair produit d’excellents résultats, stables dans le temps. Si c’est un implant multifocal qui a été mis en place, un apprentissage cérébral sera néanmoins nécessaire. Le confort optimal est obtenu en général après 1 à 2 mois.

Les complications sont rares. L’infection post-opératoire ou endophtalmie survient dans 0,32% des cas. L’injection systématique d’antibiotiques en fin d’intervention permet d’en minimiser le risque. Les autres complications, encore plus rares, sont le décollement de rétine, l’œdème maculaire (syndrome d’Irvin Gass) et l’œdème de cornée entre autres.

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Rendez-vous avec le Dr Rambaud

icone impact dore laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Poser une question au Docteur Rambaud

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

docteur camille rambaud pkr ou lasik chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmo paris 4
icone impact laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Cette page a été rédigée par le Docteur Camille Rambaud, ophtalmologue à Paris et spécialiste de la chirurgie réfractive.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 11

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 11

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?