Laser Lasik : remboursement par la sécurité sociale ou la mutuelle ?

par | 29 décembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Amétropies | Chirurgie réfractive | Myopie

Le Lasik est une méthode de chirurgie réfractive qui, en venant travailler la cornée par photoablation au laser, permet de corriger les amétropies et la presbytie. Considérée comme un acte chirurgical « de confort », l’intervention n’est pas couverte par l’Assurance Maladie mais peut parfois être remboursée partiellement par certaines mutuelles.

 

Combien coûte une chirurgie au laser Lasik ?

 

Le but d’une chirurgie au Lasik est de corriger le défaut de vision du patient en modifiant la forme de la cornée pour apporter la correction nécessaire. Pour cela, en début d’intervention, le chirurgien découpe, dans les couches cornéennes superficielles, une petite fenêtre appelée « volet stromal ». Puis, en basculant ce capot sur le côté, il se donne accès au stroma, couche intermédiaire de la cornée, où un laser Excimer est alors appliqué.

La découpe du volet stromal est selon les cas réalisée au laser Femtoseconde ou manuellement. Ce choix est l’un des facteurs qui déterminent le prix de l’intervention. Le laser Femtoseconde est en effet un matériel onéreux, son prix étant de l’ordre de 800 000 euros.

Pour sa part, le laser Excimer, indispensable à l’opération, coûte environ 600 000 euros.

Par ailleurs, cet acte chirurgical ne peut être réalisé que par un chirurgien expérimenté : il en va de la sécurité du patient et du succès de l’opération.

Ainsi, le prix d’un traitement Lasik apparaît toujours conséquent au premier abord. Cependant, outre qu’une chirurgie Lasik est source d’un confort quotidien nouveau chez la majorité des sujets, son prix est relativement vite amorti si on le compare au coût des changements récurrents de verres correcteurs et de monture pendant des années ou à l’achat périodique de lentilles jetables.

 

Quel remboursement du Lasik par la sécurité sociale ?

 

De façon générale, l’Assurance Maladie ne rembourse pas les interventions de chirurgie réfractive, Lasik y compris. Dans la plupart des cas, elles sont en effet considérées comme des actes de confort, non indispensables.

Seuls les troubles visuels ne pouvant pas être pris en charge par le port d’un dispositif correcteur sont éventuellement couverts. C’est notamment le cas du traitement de la cataracte, qui se fait en remplaçant le cristallin par un implant artificiel. L’intérêt est que ce dernier permet aussi la prise en charge des troubles visuels associés, comme la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie ou la presbytie.

 

Quel remboursement du Lasik par la mutuelle de santé ?

 

Il est de plus en plus fréquent que les complémentaires santé remboursent partiellement l’intervention au laser Lasik. Cela dépend bien sûr du contrat optique qu’a souscrit le patient. Ainsi, après la consultation préalable et la remise d’un devis par le praticien, il est essentiel de se rapprocher de sa mutuelle pour connaître l’éventuel niveau de prise en charge et les conditions de celle-ci.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 1

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actualités du Dr Rambaud