Laser PKR : déroulement de l’opération

par | 23 décembre 2021

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie réfractive | PKR

L’opération laser PKR est une opération de chirurgie réfractive destinée à corriger les problèmes de vue de patients. La technique PKR nécessite l’utilisation du laser Excimer afin de remodeler la cornée. Le but est de corriger les troubles de la vision comme la myopie, la presbytie, l’astigmatie et l’hypermétropie, même si cette technique est plus fréquemment utilisée pour la myopie. L’acronyme PKR vient de PhotoKératectomie à visée réfractive. L’opération étant réalisée au moyen d’un laser, elle est rapide et totalement indolore.

 

Se préparer à une opération au laser PKR

 

Afin de se préparer au mieux à l’opération au laser PKR, plusieurs conseils sont à appliquer. Tout d’abord, il convient de cesser de porter des lentilles de contact au moins trois jours avant l’intervention.

Il est important de prendre une douche à la bétadine la veille ainsi que le matin même de l’opération.

Il est recommandé de bien se couvrir à cause de la faible température du bloc opératoire, elle est en effet souvent basse.

Il faut aussi prévoir de venir accompagné pour repartir de la clinique, la vue ne sera pas complètement revenue à la normale et pourrait être un peu brumeuse dans les suites immédiates de l’intervention. De plus, certains patients ressentent une sensation de grains de sable et d’œil larmoyant à la sortie.

 

Déroulement de l’opération PKR

 

L’opération PKR se déroule en peu de temps, comme la majorité des opérations réfractives. Avant le début de l’intervention, des gouttes d’oxybuprocaine, un collyre anesthésiant sont instillées à plusieurs reprise. De plus, un traitement anxiolytique peut lui être administré et des exercices de relaxation lui sont proposés par les équipes afin de le détendre le plus possible avant l’intervention.

À la suite de cela, le patient est installé sur un lit ergonomique et on lui pose un petit appareil souple sur l’œil, de façon à le maintenir ouvert. Il lui est également demandé de fixer une petite lumière rouge se trouvant au-dessus de lui.

L’opération peut alors commencer. Le chirurgien ophtalmologiste va enlever la couche supérieure de la cornée, appelée épithélium à l’aide d’une spatule, puis le laser Excimer va sculpter la cornée afin de corriger le défaut de vision. Contrairement à l’opération Lasik, on ne crée pas de capot, la cornée est donc moins affectée. Pour finir, le chirurgien applique des gouttes antibiotiques ainsi qu’une lentille pansement qui va aider à la cicatrisation et qui lui sera retirée lors de la première visite post-opératoire qui a lieu quatre à cinq jours après l’intervention.

 

PKR : suites post-opératoires

 

Dans les heures qui suivent l’intervention, le patient va ressentir une gêne et parfois de légères douleurs, de même, ses yeux vont probablement le piquer et démanger. Cela s’explique par le fait que la cornée ait été sollicitée et fragilisée durant l’opération, il faudra donc attendre sa cicatrisation progressive.

Par la suite de l’opération, le patient se verra prescrire des anti-inflammatoires, antibiotiques et lubrifiants en gouttes qu’il devra appliquer pendant une quinzaine de jours suivant l’intervention, ainsi que des antalgiques pendant deux à quatre jours.

Il est aussi recommandé de ne pas se frotter ni se toucher les yeux après l’opération.

Dès lors que la cornée commence à cicatriser, les douleurs et l’inconfort s’estompent progressivement.

La vision quant à elle devient correcte au bout d’une semaine, même s’il faudra attendre près d’un mois avant qu’elle ne se stabilise complètement.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actualités du Dr Rambaud