Le Lasik est-il indiqué pour une chirurgie de la presbytie ?

par | 22 mars 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Lasik | Presbytie
La presbytie se traduit par des troubles de la vision de près apparaissant avec l’âge et peut être prise en charge grâce à une opération de chirurgie réfractive utilisant la technique laser Lasik. Les gestes opératoires alors réalisés par le praticien varient d’un patient à un autre, notamment en fonction des défauts de vision préexistants (myopie, hypermétropie etc.)
 

Le Lasik pour la chirurgie de la presbytie : le presbylasik

 
La presbytie commence à apparaître autour de 45 ans. Due à un vieillissement du cristallin qui perd en souplesse et élasticité, elle se traduit chez le patient par des difficultés à voir de près : il doit tenir les objets à distance plus importante pour les distinguer clairement. C’est un phénomène particulièrement flagrant lors de la lecture de petits caractères. Cette perte du pouvoir d’accommodation de l’œil est inévitable et évolue pendant quelques années pour se stabiliser vers 65 ans. Ce trouble de la vision, qui toucherait en France près de 50% de la population générale, peut être corrigé par une opération chirurgicale au laser. Parmi les techniques envisageables, la méthode « Lasik » représente une solution de choix qui donne d’excellents résultats pour une amélioration du confort quotidien des patients. Quand il pratique cette technique opératoire, le praticien commence alors par découper sur la cornée un très fin fragment (« volet stromal ») ce qui lui permet ensuite d’accéder aux couches de la cornée plus profonde à traiter, par des méthodes variables qui dépendent notamment des caractéristiques optiques préexistantes du patient : myopie, hypermétropie etc.
 

Dans quel cas avoir recours au Presbylasik ?

 

Evolution de la presbytie : surveillance

Intervenant de manière naturelle et inéluctable, la presbytie doit être surveillée au fil du temps. C’est ce suivi assuré par un professionnel qui permet de déterminer le moment où peut éventuellement être réalisée l’intervention. En règle générale, il est conseillé de consulter tous les 5 ans avant 45 ans, puis environ tous les 2 ans au-delà.

Les candidats au Presbylasik

Tôt ou tard, tous les individus sont concernés par la presbytie, devenant alors des candidats potentiels à une intervention de Presbylasik. Il est important de comprendre que celle-ci a pour but d’améliorer la vision et le confort quotidien, sans pour autant atteindre la perfection, notamment parce que la presbytie évolue au fil du temps. Par ailleurs, en cas de défaut de vision préexistant, l’impact de la presbytie, les solutions opératoires via Presbylasik et le degré d’amélioration obtenu sont différents. Ainsi, les sujets myopes, aux problèmes de vision lointaine, ressentent souvent plus tardivement les effets de la presbytie. A l’inverse, les patients légèrement hypermétropes vivent souvent plus péniblement l’apparition progressive de ce défaut de vision supplémentaire. En effet, dans leur cas, l’apparition de la presbytie qui détériore la vision de près, s’accompagne fréquemment d’une dégradation soudaine de la vision lointaine.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actualités du Dr Rambaud