Opération laser PKR : prix et remboursement

par | 22 mai 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie réfractive | ophtalmologie | PKR

Le PKR est aujourd’hui l’une des techniques phares de chirurgie optique pour corriger certains défauts de visions courants. Comme les autres opérations de chirurgie réfractive, ce type d’interventions n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie mais peut être couvert par certaines mutuelles.

 

Combien coûte une opération au laser PKR ?

Principe

La méthode PKR permet de corriger la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie. Le principe est de venir travailler avec un faisceau laser au niveau de la cornée, pour en modifier la forme et apporter ainsi la correction nécessaire. Plus précisément, ce geste chirurgical se fait sur le stroma, partie de la cornée située sous l’épithélium cornéen. La première étape de l’intervention consiste donc pour le praticien à créer un accès au stroma en retirant l’épithélium. Cela peut se faire de deux manières différentes, manuellement ou avec un faisceau laser spécifique. Dans ce dernier cas, on parle de « Trans PKR ». Après l’opération, l’épithélium cornéen se reconstitue alors de manière naturelle.

 

PKR : prix de l’intervention

Le prix d’une intervention PKR est variable d’un patient à un autre. Il peut notamment dépendre de la méthode employée (Trans PKR tout laser ou PKR classique) et de la correction à réaliser par le praticien pour chaque œil. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un acte chirurgical réalisé au niveau des yeux qui sont des structures fragiles et complexes. L’intervention nécessite donc de faire appel à un professionnel de haut niveau et équipé de matériel haut de gamme. Le coût est donc toujours conséquent, justifié par le degré de compétence du praticien et le prix du matériel. A titre indicatif, un laser coûte au minimum 500 000 euros. Néanmoins, les interventions PKR sont de plus en plus considérées par les patients désireux de se libérer définitivement du port de lunettes ou de lentilles. Le traitement est de plus amorti en quelques années si l’on considère en comparaison le coût de lunettes et de montures ou de lentilles.

 

Quelle prise en charge (sécurité sociale et mutuelle) ?

 

De façon générale, la Sécurité Sociale ne rembourse la chirurgie des yeux que quand elle vise à corriger un défaut ne pouvant être pris en charge par le port de lunettes ou de lentilles. C’est par exemple le cas de la cataracte ou d’une forte myopie unilatérale. Ainsi, une PKR, considérée comme une intervention « de confort », n’est pas couverte par l’Assurance Maladie. Elle peut cependant être partiellement remboursée par certaines mutuelles, en fonction du contrat souscrit. Le patient doit néanmoins se renseigner en amont de l’opération, en transmettant à sa mutuelle le devis remis par le chirurgien après consultation préalable. Ceci pour éviter les mauvaises surprises et connaître parfaitement les modalités de prise en charge, le niveau de remboursement, et aussi pour s’assurer que la pathologie à soigner et l’acte chirurgical associé sont bien inclus dans le forfait optique.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actualités du Dr Rambaud