Quel remboursement pour une chirurgie réfractive ?

par | 9 septembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive permet de traiter les troubles de la vision. Pour la plupart, ces interventions ne sont pas couvertes par la Sécurité Sociale mais peuvent être partiellement remboursées par certaines mutuelles.

 

Combien coûte la chirurgie réfractive ?

 

La chirurgie réfractive consiste à venir modifier la courbure de la cornée pour corriger les troubles que sont la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie. Ces interventions chirurgicales se font aujourd’hui à l’aide d’un faisceau laser. En effet, cette source de lumière très riche en énergie permet de pratiquer des gestes opératoires extrêmement précis sur la structure fragile qu’est l’œil, en assurant au praticien un contrôle optimal. Un équipement laser de chirurgie réfractive est cher (500 000 euros environ) et cela se répercute forcément sur le coût de l’intervention. De même, ce type d’opérations ne peut être réalisé que par des praticiens extrêmement qualifiés. Il existe par ailleurs différents types de méthodes. Parmi celles-ci, le Lasik et la PKR sont aujourd’hui les techniques phares. Elles diffèrent notamment par le moyen employé par le chirurgien pour se donner accès au stroma, tissu cornéen situé sous la couche superficielle (épithélium). C’est au niveau du stroma, plus ou moins profondément en fonction de la méthode, que le travail au laser est réalisé. Ainsi, le prix d’une chirurgie réfractive est impacté par le matériel nécessaire, le niveau de qualification élevé du praticien, le type de méthode utilisée et le défaut de vision à corriger. Si le coût de ces interventions peut paraître élevé, il est en réalité rapidement amorti quand on le compare aux frais liés au port de lunettes ou de lentilles sur plusieurs années.

 

Quelle prise en charge par la sécurité sociale ?

 

Les interventions de chirurgie réfractive ne sont pas couvertes par l’Assurance Maladie. Elles sont en effet considérées comme des opérations ayant uniquement un but de confort, afin d’éviter au patient d’avoir à porter un dispositif de correction de la vue.

 

Chirurgie réfractive : remboursement mutuelle

 

Certaines mutuelles permettent un remboursement au moins partiel de la chirurgie réfractive. Les conditions de prise en charge doivent cependant être vérifiées par le patient avant de procéder au traitement, en transmettant à son organisme le devis établi par le praticien. Cela permet de savoir si le défaut de vision à traiter est bien inclus dans le contrat et de connaître le niveau exact de remboursement et la somme qui restera à la charge du patient. Les conditions sont en effet très variables d’une mutuelle santé à une autre. Par exemple, si certaines acceptent de rembourser l’intervention sur les deux yeux la même année, d’autres ne prennent en charge qu’un œil par an. De même, le remboursement des médicaments nécessaires en phase post-opératoire ou des tests préliminaires est lui aussi sujet à des variations d’une mutuelle à une autre.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 2

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières actualités du Dr Rambaud