Peut-on opérer un seul œil de la cataracte ?

C’est même la règle dans la majorité des cas. En effet, la cataracte sénile, presque toujours bilatérale, est la forme la plus fréquente de cette affection. Or, à des fins de confort et de sécurité, il est d’usage d’opérer les deux yeux à au moins 1 semaine d’intervalle. Par ailleurs, hors cataracte sénile, quand le cristallin ne s’est opacifié que sur un seul œil, l’autre n’a bien entendu pas à être opéré.

 

La cataracte sénile, forme la plus répandue et majoritairement bilatérale

 

Environ 90 % des cas de cataracte sont des cataractes séniles, ce qui en fait de loin la forme la plus répandue. Même si elle peut n’affecter qu’un seul œil au moment de sa détection, on estime que 80 % à 85 % des cas de cataracte sénile deviennent bilatéraux à un moment donné.

Cette affection est le plus souvent prise en charge selon une stratégie dite « chirurgie de la cataracte bilatérale séquentielle différée » (CCBSD). Cela signifie que les deux yeux ne sont pas opérés le même jour mais à au moins une semaine d’intervalle. La CCBSD n’engendre pas de surcoût pour le patient, car l’intervention est couverte à 100% par la Sécurité Sociale.

Cette organisation différée dans le temps se justifie de différents points de vue. En premier lieu, elle est plus confortable pour le patient, puisqu’un seul œil à la fois doit se remettre de l’intervention, en particulier pour que, en quelques jours, la vision redevienne de nouveau nette. Par ailleurs, même si les complications du traitement chirurgical de la cataracte sont très rares, leur occurrence est en partie liée aux caractéristiques du sujet. A des fins de sécurité, il est donc préférable de s’assurer qu’aucun incident ne se soit produit sur le premier œil avant d’opérer le second.

 

Dans quels cas la cataracte n’est-elle pas bilatérale ?

 

Lorsque la cataracte n’est pas bilatérale et apparaît d’un seul côté de façon précoce, il est effectivement logique de n’opérer que l’œil dont le cristallin s’est opacifié, sous réserve bien entendu de ne détecter sur le second aucun signe d’une telle évolution.

Les causes de cataracte précoce unilatérale sont variées, même si ces cas restent globalement rares. Il peut notamment s’agir d’un traumatisme oculaire passé et de certains traitements médicaux ou chirurgicaux : vitrectomie pour traiter un décollement de la rétine, corticoïdes, radiothérapie, certains antipsychotiques etc.

Certaines inflammations intraoculaires (uvéites) peuvent aussi parfois être à l’origine d’une cataracte précoce. Enfin, la cataracte est parfois présente dès la naissance, les deux yeux ou un seul étant alors concernés. Ce sont des cas extrêmement rares : seulement 2 à 3 nourrissons sur 10000. L’origine en est variable, héréditaire ou infectieuse notamment.

Les réponses du Dr Rambaud à vos questions fréquentes

2 Commentaires

  1. amal

    Bonjour,
    je m’appelle Amal, j’ai 49 ans, je souffre d’astigmatisme severe et de forte myopie, je souhaiterais savoir s’il m’est possible de subir une opération cataracte. Cordialement

    Réponse
    • Docteur Camille Rambaud

      Bonjour, pour corriger votre défaut de vision il existe différentes solutions, vous pourrez être orientée lors du bilan pré opératoire soit vers les opérations du cristallins, soit vers les opérations au lasers ou par implants phaques.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

docteur camille rambaud pkr ou lasik chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmo paris 4
icone impact laser dr camille rambaud chirurgie refractive paris chirurgien ophtalmologue myopie hypermetropie presbytie ametropie

Cette page a été rédigée par le Docteur Camille Rambaud, ophtalmologue à Paris et spécialiste de la chirurgie réfractive.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?